Test: Coloration naturelle au Henné Blond

Ok, là je vais vous faire partager une expérience d’exploratrice des recettes beauté maison:

La coloration au henné blond.

Petit historique: j’ai les cheveux châtains clairs, parsemés de blanc depuis la naissance de ma fille (cherchez le lien…). En femme moderne et active, je faisais jusqu’à présent faire des mèches blondes chez le coiffeur (je ne dis pas MON coiffeur car je n’ai pas encore trouvé le bon…). Tout cela fonctionne bien, sauf qu’à force de faire des mèches, on ne voit plus rien et tous les coloristes n’ont pas la bonne idée de refaire des mèches de la couleur d’origine (afin de conserver l’aspect « mèches » justement, bref!).

Donc, pour résumer, j’ai laissé mon crâne se garnir de cheveux de moins en moins blonds, et j’ai en attendant cherché s’il n’y avait pas une autre solution. D’autant que je suis une adepte du naturel autant que possible, tant pour la nourriture que pour les produits de beauté.
Aussi, je me suis tourné vers les solutions naturelles, et j’ai donc trouvé la coloration au henné blond (parce que je cherchais du blond… d’autres teintes existent!), et j’ai décidé d’essayer, en partie parce que ce n’était vraiment pas cher (4€ le sachet de 250g chez Aroma Zone).

Préparation de henné blond

Préparation de henné blond.

J’ai donc commandé un sachet de poudre de henné blond sur internet. A la réception, je me suis dit « chouette, je vais faire ça vite fait ce soir! ». Et bien non, parce que le naturel ça prend du temps et qu’on ne peut pas faire vite fait une coloration au henné. Une fois qu’on le sait, on prévoit. Donc je remet ça au weekend.

Le weekend arrive, et je me mets à ma tambouille: de l’eau chaude, de la poudre de henné blond. C’est tout! On mélange et on obtient une pâte un peu molle, pas trés appétissante, et pas du tout pratique à appliquer! J’ai depuis pris le coup de main, mais la première fois c’est un peu salissant.

On applique la mixture sur l’ensemble du cuir chevelu (pour les racines) puis sur les longueurs. On recouvre le tout d’un film plastique (film cuisson, glamour à mort!) pour éviter d’en mettre partout. Et on laisse poser de 1 à 3 heures… je vous avais dit que c’était pas du « vite fait »! J’ai laissé poser 1h45.
Ensuite, on rince (et on re-rince 2 fois parce que ça ne part pas facilement), et on sèche. Là, oh merveille: mes cheveux châtains sont restés châtains (avec un très léger éclaircissement), et mes cheveux blancs sont devenus blonds. J’obtiens un résultat vraiment très naturel, et des cheveux doux et souples.

En plus, on peut utiliser le surplus en lotion de rinçage pour entretenir la couleur: diluez ce qu’il vous reste dans un peu d’eau, filtrez et rincez vos cheveux après chaque shampooing (et re-rincez derrière hein!). A conserver au frigo sinon ça va tourner…

Le henné blond, en bref:

Proportions: 50g de henné blond pour 130 ml d’eau chaude.

(-)Points négatifs: pas pratique à utiliser, (très)  long temps de pose.
(+)Points positifs: un produit 100% naturel, qui respecte le cheveu, et vraiment pas cher (4€ pour 5 applications). Une coloration douce qui ne fait pas casque (loin de là) et qui en plus rend les cheveux doux et souples. Génial pour masquer les cheveux blancs clairsemés.

Conclusion: j’ai adopté la coloration au henné!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *