Jardiner écolo et économiquement!

Si jardiner est un plaisir, ce n’est pas toujours rentable, au vu du prix du matériel et des plantes nécessaires à l’épanouissement du jardinier! Aussi, j’ai réuni quelques astuces qui vous permettent de recycler et économiser au jardin, pour que celui-ci devienne de plus en plus rentable!

Jardiner responsable!

Pots de yaourt au jardin

Pots à semis version récupe!

1. Petits pots.
Pour vos semis, récupérez vos pots de yaourts et autres crèmes desserts au cours de l’année, lavez-les et mettez-les de côté pour le printemps: vous aurez ainsi de nombreux contenants pouvant recevoir vos semis, gratuitement!
Conservez aussi les pots de fromage blanc et faisselle: ces grands contenants vous permettront de rempoter vos petites plantes avant de les mettre en pleine terre ou même, agrémentés d’un cache-pot, feront très bien office de pot pour vos plantes d’intérieur!

2. Vieux pots.
Vos pots en terre cuite ont fait leur temps, sont un peu félés? Ne les jetez pas: brisez-les en gros morceaux qui serviront de couche de drainage au fond de vos autres pots, remplaçant ainsi les billes d’argiles si chères et si peu écologiques dans leurs sacs en plastique… Fonctionne aussi avec des cailloux!

3. Eau.
J’enfonce peut-être une porte ouverte, mais récupérez l’eau de pluie! Les économies seront non négligeables surtout si vous pensez à installer votre réserve d’eau en début d’année: les pluies du printemps serviront à vos plants d’été et allègeront votre facture d’eau d’autant. De plus, l’eau de pluie est bien meilleure que l’eau du robinet pour vos plantes!
Oh, et dans la mesure du possible, n’achetez pas de réserve d’eau toute prête et hyper chère en magasin: récupérez un grand bidon ou tonneau (ou achetez le en brocante ou sur leboncoin.fr). Si vous n’êtes pas trop bricoleur, vous pouvez acheter uniquement le kit de récupération (3 ou 4 pièces à fixer à la gouttière), pour environ 15 euros.

4. Paillis.
Vous le savez certainement, pailler vos plantes permet de réduire l’évaporation de l’eau du sol et donc de réduire les arrosages. Pour pailler, vous pouvez utiliser les paillis vendus en magasin, bien sûr, mais aussi: des feuilles mortes, du compost, des branchages broyés, des restes de tonte de votre pelouse (non traitée) ou encore des cartons! Oui les cartons d’emballage peuvent être utilisés en paills, sous réserve de ne comporter ni encre ni colle (découper ces parties si besoin). Le carton est composé de cellulose qui est biodégradable et qui enrichit le sol en se décomposant!

5. Compost.
Dans un composteur vendu en magasin, ou dans un composteur fait maison: quelques planches de bois, voir des palettes/cagettes de récupération, et le tour est joué!
Vous pourrez fabriquer un engrais naturel, gratuit et écologique, avec l’ensemble de vos déchets verts.

Retrouvez des astuces jardinage sur la page Comment faire au jardin 🙂

Abonnez-vous à la lettre d’actualités pour recevoir une fois par semaine un résumé des derniers articles publiés !

YTo4OntzOjk6IndpZGdldF9pZCI7czoyMDoid3lzaWphLW5sLTEzNTE1MDcxNjciO3M6NToibGlzdHMiO2E6MTp7aTowO3M6MToiMSI7fXM6MTA6Imxpc3RzX25hbWUiO2E6MTp7aToxO3M6MTY6Ik1hbWFuUHJlc3NlZS5jb20iO31zOjEyOiJhdXRvcmVnaXN0ZXIiO3M6MTc6Im5vdF9hdXRvX3JlZ2lzdGVyIjtzOjEyOiJsYWJlbHN3aXRoaW4iO3M6MTM6ImxhYmVsc193aXRoaW4iO3M6Njoic3VibWl0IjtzOjEzOiJKZSBtJ2Fib25uZSAhIjtzOjc6InN1Y2Nlc3MiO3M6NzI6IlbDqXJpZmlleiB2b3RyZSBib8OudGUgZGUgcsOpY2VwdGlvbiBhZmluIGRlIGNvbmZpcm1lciB2b3RyZSBhYm9ubmVtZW50LiI7czoxMjoiY3VzdG9tZmllbGRzIjthOjE6e3M6NToiZW1haWwiO2E6MTp7czo1OiJsYWJlbCI7czo1OiJFbWFpbCI7fX19

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *